Les aliments aphrodisiaques:
science ou fiction?

 
valentine.jpg
 
 
 

Pour la fête de la Saint-Valentin, les cuisiniers mettent en vedette dans leur menu certains aliments ayant des vertus aphrodisiaques. Toutefois, existe-t-il vraiment des aliments qui peuvent avoir un impact sur la libido?

La réponse à cette question est qu’aucun aliment particulier a été scientifiquement prouvé pour stimuler les organes reproducteurs. Cependant, le fait de manger certains aliments pourrait favoriser l'humeur et le désir d'amour.

Les aliments aphrodisiaques appartiennent aux catégories suivantes :

  • Les aliments qui créent de la chaleur et de l'humidité
  • Les aliments qui ressemblent aux organes génitaux féminins ou masculins
  • Les aliments qui sont rares et dispendieux tels que les aliments exotiques
  • Les aliments qui stimulent les sens

Regardons un peu la science derrière certains aliments aphrodisiaques

Les huîtres

31052404663_df1f30742e_k.jpg

 

Les histoires racontent que Giacomo Casanova, le célèbre amant du XVIIIe siècle, mangeait chaque matin 50 huîtres pour le petit déjeuner afin d'augmenter son endurance sexuelle.

Les huîtres sont connues pour leurs propriétés aphrodisiaques en raison de leur haute teneur en zinc. Une portion de 100 g contient environ 38 mg de zinc. L'apport nutritionnel recommandé pour les hommes est de 11 milligrammes de zinc. C'est un minéral essentiel pour la spermatogenèse (production de sperme) et joue un rôle important dans le développement des testicules. En outre, le zinc est souvent ajouté dans les suppléments de fertilité pour les hommes qui visent à augmenter leur nombre de spermatozoïdes.

De plus, les huîtres contiennent naturellement de la dopamine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans l’activité cérébrale et affecte le désir chez les hommes et les femmes.

Les piments rouges

 c.c. Jean Weber

c.c. Jean Weber

La couleur rouge des piments peut expliquer pourquoi certaines personnes le considèrent comme un aliment aphrodisiaque. Cependant, il y a une explication scientifique. Les piments forts contiennent de la capsaïcine dont les effets sur le corps tendent à imiter le désir sexuel. Ils ont tendance à accélérer le rythme cardiaque et à augmenter la transpiration. Ils libèrent également des endorphines, un groupe d’hormones qui joue un rôle important dans la sensation de plaisir.

Le chocolat

Les Aztèques ont été les premiers à établir un lien entre le chocolat et le désir sexuel. Ils croyaient que la boisson au chocolat était médicinale, apportait de l'énergie et stimulait la libido. La société des classes inférieures avait l'habitude de goûter à la "boisson divine" lors d'occasions spéciales comme les mariages. Les histoires racontent que leur empereur consommait de grandes quantités de fèves de cacao avant ses conquêtes romantiques.

 
 c.c. Tanya PW

c.c. Tanya PW

 

De nos jours, la science attribue les propriétés aphrodisiaques du chocolat au tryptophane et à la phényléthylamine. Le tryptophane est un élément constitutif de la sérotonine, un neurotransmetteur qui nous favorise une bonne humeur. La phényléthylamine aide à la libération d'endorphines. Cependant, il parait que la quantité de tryptophane et de phényléthylamine dans le chocolat n’est pas assez suffisante pour affecter le désir. Par conséquent, les propriétés aphrodisiaques du chocolat sont limitées.

Pour conclure, il n’existe pas de potion magique pour une soirée en amoureux. Inclure des aliments connus comme étant aphrodisiaques sur le menu apporte un aspect festif pour la soirée. Cependant, peu importe la composition du menu, le meilleur ingrédient à avoir pour un souper romantique est une pincée d’amour!

 

Bonne Saint-Valentin !


 
Photo_CelineSaloumi_Rond.png
 

Céline Saloumi

Celine.saloumi@loblaw.ca
Nutritionniste


Une présentation de:

 
Logo_provigo.png